Attention avant de quitter le domicile conjugal !

Lorsque la cohabitation devient de plus en plus difficile à vivre au quotidien, lorsque la rupture paraît inévitable, il arrive souvent qu'un époux veuille quitter le domicile conjugal, avant même d'avoir consulté un avocat et avant d'avoir engagé une procédure de divorce.

Mais, l'époux qui veut partir a souvent peur des conséquences d'un tel départ. Il ne veut pas se voir reprocher un abandon du domicile conjugal.

C'est pourquoi, il est important de connaître vos droits et obligations avant d'envisager de partir avec ou sans enfant.

En effet, selon les circonstances dans lesquelles le départ est effectué, le magistrat peut fixer la résidence de l'enfant chez le parent qui est parti ou à l'inverse le sanctionner s'il est parti sans respecter l'intérêt de l'enfant ou les droits de l'autre parent.

N'abandonnez pas le domicile conjugal sur un coup de tête et sans vous protéger !

Si la situation est devenue insupportable et que vous ne pouvez plus attendre, prenez immédiatement contact avec Maître Damien BASSET qui saura vous conseiller utilement.


Un renseignement ? Une question ?
Vous souhaitez être rappelé ?
CONTACTEZ-NOUS